• C'est simple petites choses qui vous rappel le passé, une odeur, une musique, un film. Dès que je sens l'odeur de couverture pour les cahier, vous savez les couvertures qu'on avait de toutes les couleurs, moitié plastifié, qui ne finissait jamais l'année. Dès que je sens cet odeur particulière je me souvient de l'école primaire, des jeux dans la cour d'école avec audrey et stéphanie. Quand je repasse devant l'ancienne maison d'Arthon je repense au parti de pétanque devant.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    C'est drôle cet faculté qu'a l'homme de gardé en mémoire la plupart du temps des moments heureux.

    <o:p> </o:p>

    Ou alors tant que j'y pense je voudrai faire juste un clin d'œil aux gens qui eux par contre ne se souviennent jamais de vous. A croire que vous n'avez pas été très marquant. Vous les revoyés et plus rien. Enfin bref parenthèse fini.

    <o:p> </o:p>

    Un film vous renvois immédiatement a une personne, a un sentiments.

    <o:p> </o:p>

    Tout ceci s'appel la nostalgie, et que ferait on sans elle ? Même si je doute avoir toujours le même regard sur elle, si je suis encor en vie dans 50 ans. Au bout de se long voyage qu'est ce qu'elle doit être oppressante.

    <o:p> </o:p>

    La vieillesse c'est peut être ça que chaque chose vous renvoie dans votre passé.

    <o:p> </o:p>

    Mon dieu je n'ai pas envi de vieillir tout de suite. lol


    1 commentaire
  • Grandir ça veut dire quoi ? Prendre des responsabilités, créé sa propre vie, et même créé une autre vie. Et lui inculqué ce que l'ont crois être juste, des valeurs, des principes, comme l'ont fait nos parents. Ca je ne veut pas le renier, je veux construire ma propre vie, je veux donner la vie, je ne veux jamais me tourner en arrière et voir que rien n'a été fait.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Mais ce qui me déplait sans doute le plus dans cet notion du mot grandir, c'est sans doute la notion dans la société. Se mettre dans le moule, être bien servile comme monsieur et madame tout le monde. Ne plus croire en rien a part le monde de la consommation. Avoir envi de tout ce qui es désirable, tout ce qu'on nous fait croire. Mais bon c'est sans doute un autre sujet.

    <o:p> </o:p>

    Je pense quand fin de compte, il ne tien qu'a nous de gardé nos croyances. Moi je veux croire a la magie. Pas à la magie style harry potter ( même si j'aimerai beaucoup soit dit en passant), mais a  la magie de la vie. A la magie de la terre, des végétaux, et surtout des hommes. Je veux quand même croire qu'il y a quelque chose de bon en nous. C'est peut être mes rêves utopiste qui me reprenne, je ne sais pas, mais ça doit bien être possible quand même. Ou l'homme est il vraiment foncièrement mauvais ?

    <o:p> </o:p>

    Allez je m'égare encore. Pour conclure, en écrivant ceci j'ai pris conscience, quand fin de compte  je n'avai pas si peur de grandir. Ce dont j'ai juste peur c'est sans doute de me perdre moi-même, de perdre mon âme d'enfant. Mais je ne pense pas c'est en chacun de nous. Si a 20 ans, ou a 50 ans nous prend l'envi d'une bataille de polochon ou est le mal ? Chacun de nous a besoin de ce petit grain de folie. L'enfance est un bien si précieux, que même si on en a été privé a un certain age de sa vie , on peut toujours la retrouvé. Il suffit de mettre de la bonne volonté.

    <o:p> </o:p>

    Restez vous-même, et gardez votre cœur d'enfant.


    votre commentaire
  •  Musique: Bo de bridget jones l'age de raison


    Pour ce premier article je n'es pas un état d'esprit des plus haut. Comme je l'ai dit dans mon premier article je me pose énromément de question. Tout a commencé le 28 octobre 2005, après 15 jours de discutions peu intense sur msn, j'ai rencontré Fabrice. Ce ne fut pas le coup de foudre immédiat pour moi, mais ce n'es pas pour ca que je ne ressentait pas une très forte attirance envers lui. Alors a la fin du film ( chef d'oeuvre par ailleurs ct le deuxième volet des zorros avec antonio banderas " c du cynisme pr le chef d'oeuvre") on c'est embrassé. C e ne fut peut etre pas le baisé le plus mémorable de tout, mais pour moi se fut le début de quelque chose de fort. Mais pendant une promenade sur la plage pour clore notre première rencontre, je fit LA première bourde. Il m'a dit "je t'aime" et a moi de lui répliquée " ne me dit pas ca dès le premier soir c'est pas vrai". Ouh la la qu'est ce que je n'avai pas dit.


    Apparement ça le bloqua et j'ai du avoir le droit a se fameux "je t'aime" ( que je déteste soit dit en passant) une seul autre fois. Mais bon pendant 3 mois et demi ca roula a peu près. Quelques haut et bas, normal tout les couples connaissent ça.


    Mais nous avions un problème, celui de la communiquation. Et oui ce n'es pas le moindre problème. Lui gardait tout pour lui , ces problème c'est avec lui même qui les réglait ( et qu'il les rêgles encore). Et moi je ne voulai sans doute pas le froissé, je n'ai pas encore mis le doigt sur ce qui clochait chez moi désolé.


    Donc le 8 février 2006, premier coup de grâce. Je recu THE texto. Je ne l'ai malheureusement pas gardé tien je vous en aurai fait profité. Mais bon en bref il me larguait par texto. Apparement trop peur de ma réaction ( tu m'étonnes!!!!!). J'ai recu ce jour là un véritable coup de poignard. Dire que je ne m'y attendais pas du tout serait prétentieux de ma part, mais de là a réglé nor problèmes comme ca je trouvai ca un peu gros.


    Première lecon apprise sur l'être humain et l'homme en particulier. L'homme est lache. En tout cas j'en ai pas encore rencontré de non lâche. Si vous en connaissez faites moi signe.


    Bon je m'éloigne de mon sujet. Si seulement ca s'en étai arrété là, il me quitte mais on fait un grand break pour ne plus se voir. Mais monsieur veut qu'on reste amis et moi comme une conne que je suis encore amoureuse je me dit pourquoi pas. Bah oui c'est pratique d'être amie avec son ex, on le voit souvent sans attiré trop l'attention, on reste proche de lui. Et bien sur ce qui fait le plus mal on garde espoir.


     Pendant quelques mois nous fumes amis, tout en gardant toujours ce petit plus. Nous ne couchions pas ensemble, ça c'est sur. Mais nous ne nous comportions pas non plus comme des vrais amis. Enfin ce n'es que ma vision des choses. Et ça me rendait de plus en plus mal même si j'essayai de ma persuadait d'autres choses. Je n'arrivait plus et je n'arrive toujours pas a trouvé d'attirance a d'autres hommes. Tous me semblaient et semblent encore si fade.


    Il es pourtant arrivé un week end ou l'on se fit une énième soirée dvd chez moi. Vous remarquerez le truc pas tentant du tout. Et là la tentation fut trop forte, on remit le couvert. lol. Magnifique expression, mes monsieurs ne se sentait toujours pas prêt a reprendre quelque chose, enfin il ne me le dit pas clairement il me le fit comprendre. Ce qui fait que le lundi soir pour son plus grand bonheur je lui es dit qu'il ferai mieu de s'arrété là pour le moment. Moi ce que je voulai ce n'etai pas juste ressortir avec lui, c'était qu'il le veuille vraiment. Et 3 semaine après cet reprise loupé, la veille de mon anniversaire, encore un énorme coup de masse, il avait rencontré une autre fille soit disant depuis 1 semaine et demi.


    Bon bah là je me suis dit que c'etait bon qu'il fallai que je tourne la page. Mais ce fut court, 1 semaine et demi encor après, elle la largait. Donc moi gentille comme je suis j'ai ramassée les pots cassés. Et on c'est remis a parlé de notre relation.


    Dimanche dernier, après l'avoir explicitement menacé que l'on ne se voit plus parce que je voulai arrétée de pensé a lui, il me sort la phrase tant espéré " j'ai envi de reprendre, j'ai envi de recommencé". Et le lundi suivant tte guillerette je monte sur nantes le voir et bien sur ca recommence. La semaine se passe normalement, j'ai même cru qu'il avai changé je recevai régulièrement des textos tout se passait bien. Et samedi après mid, alors que je devai montée le voir dans la soirée, je lit une phrase bizar sur msn, je lui envoi un texto pour savoir ce qui se passe, et là il me répon par sms bien sur que c'est encore fini. Raison de la chose ce n'étai pas comme avant l'autre lundi (pauvre crétin on a eu 6 mois de rupture et on étai pas tt seuls) et il ne savait pas encor ou il en était.


    Ca se sont les raisons officiels. Mais je suis sur qu'il y a autre chose. Vous me croirez parano si vous voulez, mais déjà la première fois il m'a quitté parce qu'il avait cru avoir des sentiments pour une fille de lille qu'il ne connaissai que de part msn. Il l'a vu par ailleurs et ca c avéré etre une conne.


    Pour clore se sujet et surtout cet histoire qui pour moi je pense est belle et bien fini, le début a été vrai avec des sentiments, mais après je me suis accroché, je n'es pas su laissé partir les sentiments, je me suis accrochée a son image et a cet amour comme un naufragé a sa bouée de secours. En gros je me suis fait belle et bien avoir. Peut être même sans qu'il le veuille lui même. Et oui je crois en la présemption d'innocence. Il n'a pas que des tords dans cet histoire, j'en ai pas mal également.


    Ce que ça m'aura appris c'est ce que je veu vraiment en amour. Déjà ca a été mon premier amour, donc je ne l'oublierai jamais. Mais maintenant j'arrive mieu a controlé mon impulsivité.


    Et la prochaine fois que je me livrerai autant et que je développerai de tels sentiments ca sera plus réfléchi et j'espère que ca ne prendra pas trop de temps.


    Merci fabrice


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique